Comment Vivre Sans l’Horloge

Comment Vivre Sans l’Horloge

Comment Vivre Sans l’horloge

Nous parlons souvent dans nos boites, à la maison de la gestion du temps. Je vais aujourd’hui prendre le contre-pied  et vous présenter un autre point de vue.

Avez-vous jamais souhaité que le temps vienne à disparaître?

Je ne veux pas dire le temps ou «existence» dans le sens littéral. Je veux dire le temps dans la façon dont nous comptons les choses.

Parce que nous sommes toujours en train de compter, n’est-ce pas?

  • Quelle heure est-il?
  • Combien de temps il me reste?
  • Combien de temps pour arriver?
  • Je déteste attendresi longtemps, je n’ai pas le temps pour cela.
  • Nous devons nous dépêcher.
  • Si nous sommes en retard, nous allons être en difficulté.

 

Lorsque vous voulez vraiment regarder de près toutes les déconnexions dont nous disposons sur le temps, il est étonnant de voir combien il nous obsède. Nous pensons que nous pouvons contrôler le temps, la longueur des choses, et quel genre de résultats nous obtenons. La  gestion du temps, après tout, consiste à savoir comment nous pouvons atteindre le succès, n’est-ce pas?

En tout cas nous le pensons. Parce qu’il y a tellement d’autres facteurs de réussite qui n’ont rien à voir avec le temps, et rien à voir avec le comptage. Il y a des priorités, il y a l’effet de levier, les relations, les ressources, l’orientation, l’engagement, et toutes ces autres choses. Pourtant, nous l’appelons «gestion du temps».

 

Ce que j’ai personnellement trouvé dans ma vie, c’est que plus je cherche à gérer (contrôle) le temps, plus j’ai d’anxiété .

J’étais toujours en train de …

  • M’assurer qu’il y a assez de temps.
  • Programmer les choses efficacement.
  • M’assurer que j’ai le temps pour cela, ou le temps pour cela.
  • Ne pas laisser le temps “me fuir.”
  • Ne pas passer trop de temps dans le suivi du temps.

Voyez comment cela devient ridicule?

Jim Loehr, auteur de The Power of Full Engagement, dit que «la gestion de l’énergie, pas du temps, est la clé de la haute performance.”

Je suis d’accord. Essayer de gérer et de surveiller en permanence mon temps ne m’a mené qu’à une plus grande anxiété, et avoir l’impression que je n’en ai pas “assez fait.”

Depuis des années maintenant, je pense plus souvent à comment je pourrais passer ce temps avec plus de sagesse.

Le but de la vie est d’en profiter, n’est-ce pas ? Alors peut-on travailler sans l’angoisse de compter chaque minute ?

Je pense que oui, du moins je fais de mon mieux pour vivre de cette façon. Après tout, il faut du temps pour laisser tomber des décennies de conditionnement limités sur le temps.

Voici quelques petites choses que je recommande pour tuer l’angoisse de l’horloge :

Choisissez un thème pour chaque mois

Beaucoup de gens aiment à se fixer des objectifs. Eh bien, changeons pour une fois. Évitons de nous dire que nous aurions pu faire mieux.Définissez un thème pour chaque mois et concentrez votre énergie sur ce point. Ce mois-ci, mon thème est d’améliorer ma capacité à se concentrer. Moins de vérification e-mail, de distractions, et être plus fortement concentré, un travail de concentration profond.

Les travaux de la semaine

Cela a fait une différence énorme pour moi de réaliser les tâches les plus importantes. Au lieu de mettre mes tâches les plus importantes de la journée, je les cales pour la semaine. J’ai trouvé que cela m’aide à mieux me concentrer sur le tableau d’ensemble. Vous avez peut être entendu le dicton «Nous surestimons ce que nous pouvons faire en un jour, et sous-estimons ce que nous pouvons faire en un an.” J’ai toujours été en surestimation de ce que je pouvais faire en un jour, et me désoler pour ne pas avoir tout fait. En me concentrant sur ​​la semaine, j’ai éliminé ce problème.

Suivez vos rythmes

Cela peut sembler un concept vague, mais il s’agit de suivre les rythmes de votre énergie et être à l’écoute de votre corps. Lorsque vous avez besoin de faire une pause, prenez-en une. Lorsque vous vous sentez gonflé à bloc, plongez. Faites attention à ce sur quoi vous êtes sensibles ou réfractaire dans vos projets.

Planifiez quand vous le souhaitez

Nous ne pouvons évidemment pas enlever toutes les listes d’engagements. Certaines réunions doivent avoir lieu pour faire avancer vos projets. Ce que vous pouvez faire, cependant, c’est de vous donner suffisamment de temps pour préparer à l’avance et garder du temps pour après aussi. De cette façon, vous n’aurez pas toujours l’impression de courir et c’est la principale cause de l’anxiété par rapport au temps. Utilisez une méthode comme la mienne, OSER², permet de s’affranchir de la course au temps.

 

Flow

Personnellement, j’aime structurer mon travail autour de grands projets étonnants et passionnants. Quand je fais cela, je mets en place les mesures à prendre et les étapes nécessaires. Ensuite, je me mets au travail. Mais la chose la plus impressionnante de travailler sur de grands projets, c’est que vous entrez dans un état de « flow ». Lorsque vous êtes profondément passionné par un projet, il est facile de se laisser absorber dans le travail et de perdre la notion du temps.

 

Restez immobile

Nous passons tellement de temps à essayer  d’aller vers… d’arriver à … Et nous passons beaucoup de temps dans la préparation de choses pour le  Bien que ce soit parfois une partie nécessaire de la vie, c’est aussi important de jouer, de laisser aller, d’oublier volontairement l’avenir et le passé. Est-ce si important que cela ne peut attendre ? Ce sera là demain. Et il y aura toujours plus à faire. Alors détendez-vous et laissez le monde passer.

Et vous? Comment vivez-vous la dictature de l’horloge? Laissez-moi un commentaire et je vous répondrai avec plaisir.

Excellente semaine

Philippe.

Votre Challenge 8 Jours

Passez à l’Action et Gérez Vos Priorités pour la Réussite.

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Fermer le menu